Hello !

C'est l'été, il fait beau, il fait chaud !
Et l'envie de porter des petites robes refait surface.
(ça vous le fait, à vous aussi ? Rassurez-moi !)

On va donc parler couture aujourd'hui,
car j'ai enfin réalisé
la robe Aldaia
de Pauline Alice Patterns.

(Mille ans après tout le monde ... oui, oui ...)

 

20180705_115514

A la base, j'adore les robes. Lors des sorties de patrons, sur les magazines, ce sont toujours elles qui me font flasher ... alors que bizarrement, au quotidien, je n'en porte presque jamais !
Oui, parce que, pour faire le ménage, passer la tondeuse, porter les courses et sortir les poubelles, il y a plus pratique ... Mais n'empêche que je les aime, et que régulièrement, je suis prise d'une envie subite de m'en coudre.

 

20180718_174753

C'est ce qui s'est produit récemment ... et c'est le patron de la robe Aldaia qui s'est immédiatement imposé. Je l'avais acheté il y a un moment (2 ans ???), après avoir vu de très jolies versions sur internet, toutes plus seyantes les unes que les autres ... Et puis, la vie a fait que je n'ai pas cousu pendant un an, et que mon patron attendait toujours son heure. 

 

20180705_115551

Il faut dire que je n'avais pas non plus LE tissu adéquat ... (J'vous jure m'dame, j'vous jure !). Donc quand au printemps, je suis tombée sur de la maille type Milano, sur le site des Coupons Saint-Pierre, je n'ai pas résisté, et j'ai passé une "petite" commande ... Bah voui, faut bien rentabiliser les frais de port, hein ? Tou-jours !!! 

Et quand on commande en ligne, des fois, on a des surprises ! Je croyais avoir commandé un vert d'eau, plus turquoise que vert ...et j'ai reçu un magnifique vert menthe !
Bon, par chance, en 2018, je me suis mise au vert ! (cf. mon précédent billet), ce qui a permis à ce coupon d'être rapidement transformé.

 

20180705_115444

Je crois que j'ai rarement été aussi rapide sur un projet couture !

C'est ce qu'on pourrait appeler une envie pressante ^^

Entre le décalcage du patron (oui, parce que je décalque TOUJOURS mes patrons, afin de conserver l'original dans toutes les tailles proposées), et entre l'ourlet final, il a dû s'écouler au maximum 3 jours (sachant que je ne couds que le soir). Et encore, j'ai traîné sur les finitions d'ourlets ... je vous en reparle tout de suite.

 

Voilà donc ma robette, fruit du mariage entre la version B (pour le cache-coeur) et la version C (pour les manches courtes et la jupe patineuse). Nan, parce que tant qu'à faire, autant avoir une jupe qui touuuuuurne ! 
#jaitoujours4ans ...mais attention aux coups de vent sournois ...

IMG_20180705_121554_949

Pour ceux qui le souhaitent, petit retour technique sur cette réalisation :

- LE PATRON :

Le patron en lui-même est bien présenté et imprimé avec tous les repères nécessaires. Il est simple de repérer la taille choisie, et les pièces ne se superposent pas entre elles.
Des lignes permettent de procéder à des ajustements de stature (elles m'ont été bien utiles avec mon petit 1m60 ).
Par contre, le patron est imprimé en anglais uniquement, contrairement au livret explicatif, disponible en français.
Et les marges de couture sont incluses : je ne suis pas fan, mais j'ai survécu ^^

- LE LIVRET EXPLICATIF :

J'ai utilisé la version française. Il est plutôt complet, clair et bien expliqué.
On y trouve les mesures du vêtement fini, en plus des mensurations, ce que j'apprécie toujours beaucoup, pour choisir parfois entre 2 tailles.
Les plans de coupe sont détaillés selon les versions et les laizes de tissu. (Perso, je ne les ai pas utilisés, puisque j'ai fait un mix de 2 versions)
On a également une nomenclature des pièces du patron avec leur légende ... MAIS j'ai regretté que le nombre de pièces à découper pour chaque élément ne soit pas récapitulé à cet endroit (il est indiqué uniquement sur les pièces du patron).
Les explications de couture elles-mêmes sont claires et bien illustrées de schémas. Je n'ai eu aucune difficulté à comprendre le montage prévu.

- LA COUTURE :

J'ai utilisé une maille type Milano (mais polyester majoritaire) des Coupons Saint-Pierre, avec de la tenue mais un tombé souple, parfaite pour ce projet "toile". Je privilégierai un vrai Milano ou un jersey moins synthétique pour une version définitive. 

J'ai cousu une taille 36(c'est ma taille du commerce, et elle correspondait aussi au tableau des mesures, sauf en stature, puisque je suis plus petite), rallongée de 4 cm pour la jupe que je trouvais trop courte (malgré mon 1m60 ... au final, sur les photos, elle fait quand-même la longueur prévue par le patron ... vous saurez pourquoi en lisant la suite !) #jesuisunboulet

L'assemblage en lui-même a été plutôt simple et rapide. J'ai utilisé ma surjeteuse (surjet à 3 fils pour les surjets simples, et à 4 fils pour une partie de l'assemblage), ainsi que le point extensible de ma machine à coudre pour les coutures plus délicates et précises (encolure par exemple).
Aucun souci pour le cache-coeur plissé et la bande d'encolure, qui étaient les étapes que j'appréhendais. Allez-y sans crainte, c'est super bien expliqué !

Mais j'ai quand-même rencontré quelques difficultés avec ce modèle ! (oui,parce que sinon c'est moins drôle !) :

-> Je n'ai pas réussi à faire l'ourlet du bas de la jupe selon la finition préconisée. Le rempli d'ourlet était trop important pour la forme évasée de la jupe et j'avais trop de matière sur l'envers... la têtue que je suis a voulu s'acharner ... Résultat horrible, avec un ourlet qui gondolait et plissait par endroits ... et vous avez déjà essayé de découdre du point extensible ? Ben moi oui ... et ça a fini par la recoupe aux ciseaux de toute ma bande d'ourlet !!! (ce qui a supprimé les 4 cm ajoutés au départ en hauteur !). Je vous conseille de vérifier la hauteur du patron avant de couper votre tissu, selon votre stature et vos goûts , il y aura peut-être à allonger. J'ai fini par faire un simple repli sur 1 cm, surjeté et piqué à l'aide du pied à double entrainement de ma MAC, qui a été très efficace pour éviter à ma maille de bouger lors de cette longue couture.

-> J'aurais dû réduire la hauteur de buste de 1,5 cm pour l'adapter à ma stature ... du coup, la taille de la robe tombe un peu en dessous de ma taille naturelle et j'ai un peu trop d'ampleur au dos. L'ensemble reste portable malgré tout.

 

20180705_115429

 

-> Ce qui me gène davantage, c'est la carrure trop large, qu'il faudra que je réduise sur une prochaine version. Cela occasionne des plis disgracieux et un excès de matière au niveau des manches. (Note à moi-même : prévoir une taille 34 pour le haut)

-> Mais le gros point noir pour moi avec ce patron ... c'est l'idée de la parementure de manches !
J'ai pourtant suivi les explications à la lettre, ou alors j'ai loupé un truc ??? ... mais pas moyen de les faire tenir à l'intérieur de la manche correctement, malgré la sous-piqûre et les points à la main pour fixer ! En plus, elles sont si larges qu'elles remontent jusqu'à la couture d'assemblage des manches, ce qui crée une surépaisseur. Bref, j'ai bidouillé et fini par faire un ourlet à la main pour tout fixer à l'intérieur ... mais la prochaine fois, j'ajouterai juste 2 cm à ma longueur de manche et ferai un ourlet simple.

- A REFAIRE ?

Oui ! Car malgré quelques ajustements à prévoir, et la simplification de la finition des manches, c'est vraiment un chouette patron très gratifiant, simple et rapide à coudre, pour un résultat plutôt seyant et féminin. 
Je suis bien tentée aussi par d'autres versions, le col V et la jupe droite notamment ... A suivre !!! 

Si vous avez cousu aussi ce patron, avez-vous rencontré les mêmes problèmes que moi pour les ourlets de manches ?

- Et sinon, mon tissu ???

J'ai utilisé de la maille type Milano des Coupons Saint-Pierre (90% polyester et 10% spandex). Honnêtement, elle est parfaite pour une toile, car peu onéreuse (ce qui évite le syndrôme du "tissu-trop-trop-beau-trop-trop-cher" qu'on n'ose pas couper ^^) ... MAIS, c'est du polyester épais ... ça tient chaud et c'est peu respirant !
Je ne suis pas persuadée non plus que ce tissu vieillisse très bien ... après avoir porté ma robe quelques jours et l'avoir lavée 3 fois, elle bouloche déjà légèrement aux points de frottements grrrrr ... (en même temps, à 5€/m on en a pour son argent!)

RECAP' FOURNITURES :

- Patron : Aldaia Dress de Pauline Alice Patterns (version pochette)

- Tissu : Maille Milano bistretch Vert d'eau (polyester + 10% spandex - 456g/m) des Coupons Saint-Pierre  5€/m - (j'ai utilisé 1m60 pour la taille 36 en 150 de large)-> Prix de revient = 8€

 

Voilà, j'espère que cet article vous a plu ou vous a été utile. N'hésitez pas à partager avec moi vos avis et commentaires !

Je vous souhaite un bel été !

Et à bientôt pour de nouvelles aventures autour du fil !