Hello les amis !

Je reprends avec bien du retard ma participation au

Défi Burda

mensuel organisé par Zélie Décousue.

Pour le mois de janvier, ayant reçu ma revue très tardivement,
j'ai profité de la nouvelle formule du défi et opté pour
un modèle de la revue de Novembre 2016,

la robe 117.

Je l'ai commencée après Noël et terminée dans la nuit du réveillon du Nouvel-An pour la porter au repas de famille le 1er à midi !

 

20170117_095631

 

Etant donné le timing serré,  je n'ai pas fait de toile et ai coupé directement dans ma gabardine Lacoste, tout en croisant les doigts pour y rentrer mes bourrelets récemment acquis ...

Il s'agissait d'un patron en taille "courte", c'est-à-dire prévu pour une stature de 1m60, ce qui me correspond pile poil. J'ai choisi de coudre la taille 18, qui est donc l'équivalent du 36 mais en taille courte. Pour le buste et le haut de la robe, elle me va plutôt bien ( à quelques plis intempestifs près, voilà ce que c'est que de tailler directement dans le vif du sujet !) ... mais j'ai quand-même dû retirer 11 cm au bas des parties jupe pour obtenir une longueur juste au-dessus du genou !

 

20170117_095745

 

C'est un modèle plutôt simple à réaliser et les explications m'ont parues claires, à l'exception de la partie "parementure d'encolure" que j'ai finalement cousue de la même manière que sur la plupart de mes autres robes. La sous-piqûre ne suffisant pas à la maintenir bien en place, je l'ai fixée également sur les coutures d'épaule et sur le milieu devant par quelques points invisibles.

 

20170117_095355

 

J'ai utilisé pour cette robe une gabardine bleu pétrole (véritable couleur impossible à restituer en photo grrrr !) en coton/polyester avec un tout petit pourcentage d'elasthanne, dont le tombé est parfait, mais qui se froisse énormément ! A peine repassée et enfilée, elle formait déjà des plis au niveau des bras grrrrr !

 

20170117_095439

 

La coupe de cette robe est à la fois classique et originale, puisqu'elle comporte sur le devant 2 empiècements avec pinces poitrine, entre lesquels viennent se positionner 2 parties formant également la jupe, assemblées par une couture en biais et insérant un large volant plat qui remonte d'une hanche jusqu'à l'encolure milieu devant.

 

20170117_095606

 

A noter que le plan de coupe des 2 parties devant inférieures et du volant est à mon avis erroné,  et devrait préconiser de placer les pièces de patron sur leur ENVERS sur l'endroit du tissu, et non comme indiqué,  car en suivant les indications burdesques à la lettre,  mon devant de robe est inversé par rapport au modèle photographié et au schéma technique ! 

 

20170117_113809

 

Heureusement, cela n'a pas empêché le montage, mais visuellement,  le résultat est donc en miroir par rapport à l'original !

Le dos comporte une partie haute et une partie jupe, galbés par des pinces qui se rejoignent à la taille et un zip invisible au milieu pour l'ouverture. 

 

20170117_113527

Je n'ai pas utilisé de Vliesline Stabilmanche comme préconisé car je n'en disposais pas, et honnêtement,  avec ma gabardine, ce n'était pas nécessaire,  le tissu ne se déformant pas du tout. J'ai simplement entoilé mes parementures d'encolure. 

Le volant devant est simplement fini avec un surjet étroit à 3 fils, mais je trouve que le résultat manque de finesse. Je n'ai pas eu le temps de le reprendre, mais je vais le démonter pour améliorer cette finition avec un roulotté à 2 fils à la surjeteuse.

 

20170117_113621

Voilà pour le bla bla technique qui pourrait intéresser ceux qui souhaiteraient également réaliser cette robe.

 

20170117_095254

 

Pour l'avoir portée toute une journée,  elle est agréable et confortable, tout en étant assez ajustée au niveau du buste et des manches. Le volant devant masque le petit bidon post agapes et la partie jupe évasée est joliment féminine. 

Concernant les manches, des petites pinces bien pensées au niveau des coudes permettent le mouvement,  malgré le côté ajusté de leur coupe.  Le seul inconvénient est que l'on ne peut pas les remonter, par exemple pour faire la vaisselle ! C'est vraiment une robe conçue uniquement pour sortir ou travailler en bureau ! 

 

20170117_113540

 

Voilà ! Je ne sais pas si le fait que ma robe était cousue main a été remarqué,  ou si par politesse, on n'a pas osé me faire de commentaires désobligeants ... mais j'ai été heureuse de pouvoir cette année encore porter une de mes réalisations pour le Nouvel-An ! 

Etant donné sa couleur sobre et un peu foncée,  je l'ai accessoirisée avec un foulard en taffetas craquant mordoré fait maison également.

N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce modèle !

Pour voir les réalisations des copines du Défi Burda, rdv chez Zélie qui est notre super organisatrice !

A bientôt !

***

PATRON :

Burda Style de Novembre 2016 - Robe 117 en taille courte 18

FOURNITURES :

* Gabardine coton/polyester/elasthanne coloris bleu pétrole, destockage Lacoste,

(Les Tissus du Renard - 79-Niort)

* Zip invisible bleu foncé 60 cm et fil Gutermann 

(La Tissuterie -79- Chauray)

MODIFICATIONS :

- 11 cm en hauteur sur les bas des parties jupes.