Une petite couture riche en symboles ...

Pour une première expérience avec la marque
 "République du Chiffon",
j'ai choisi de coudre

le chemisier Suzon.

 

20160723_191503

 

Commencé le 14 juillet dernier,
je l'avais
 coupé dans un crêpe de viscose  fleuri bleu-blanc-rouge.

Ce petit côté "patriotique" a revêtu une dimension nouvelle au regard de l'actualité du même jour ... et j'ai d'ailleurs un peu manqué de concentration sur certains points de sa réalisation ... Au vu des circonstances,  je me pardonne ...

 

20160723_191233

 

Après une petite phase de doute, j'avais fini par tomber sous le charme de ce petit haut à  volants, un peu régressif,  mais tout de même sobre et féminin,  idéal pour la période estivale. 

J'ai été séduite par le tombé impeccable du vêtement, vraiment bien taillé.

Je n'y ai apporté aucune retouche et il me va parfaitement, je tiens à souligner ce point hautement positif et agréable.

 

20160723_190114

 

Indiqué d'un niveau de couture 2 sur 4, il n'a en effet pas été très difficile à réaliser,
si l'on ne parle pas de ce fichu crêpe qui ne marquait pas au fer et qui se dérobait insidieusement sous le pied de biche !
(D'habitude, j'utilise de l'amidon en spray,
mais là, j'ai voulu essayer sans pour voir ... appelez-moi kamikaze ...)

... Sinon,  j'ai tout de même commis une grosse boulette !!!

Essentiellement due à mon inattention,  mais que j'aurais sans doute évitée si le cahier technique avait été un peu plus détaillé !

Car c'est là où le bât blesse ... le cahier ...

En plus de quelques coquilles et oublis , certaines étapes de réalisation sont plutôt succinctement abordées, voire pas du tout précisées ... ce qui nécessite de posséder un peu d'expérience et de rester concentrée tout au long de la réalisation.

C'est ainsi que je me suis royalement gaufrée sur le volant froncé !
Cela n'étant pas précisé, je n'ai pas eu le réflexe d'y disposer des repères afin de répartir équitablement les fronces sur toute la longueur, et ce n'est qu'une fois les fils de fronce passés et tirés que j'y ai pensé ! 

Je me retrouve donc avec un chemisier au fronçage irrégulier ! Regardez !

 

20160722_123539

 

Perso, je ne vois que ça grrrrr ...

Par contre, plutôt que le petit ourlet préconisé au bord du volant, j'ai testé le roulotté de ma surjeteuse et j'aime bien le fini, léger et aérien.

 

20160723_190437

 

J'ai trouvé aussi que le montage du col aurait mérité un ou 2 schémas ... heureusement que j'en avais déjà réalisé plusieurs de ce type auparavant !

 

20160723_190613

 

On découvre également à l'étape 14 sur 17 qu'il fallait du biais pour terminer les emmanchures ! Par chance, j'en avais dans la couleur adéquate !
(Ce qui a été l'occasion de justifier auprès de mes proches de l'intérêt de mon stock de mercerie, jugé indécent à leurs yeux ... faut voir le positif !!!)

Quant à la technique de pose du dit biais, il faut consulter un tutoriel sur le site de la marque ... ce qui n'est pas franchement pratique quand on n'a pas internet là où on coud ! Là encore, heureusement que je savais déjà comment faire ! 

 

20160723_191659

 

Pour finir, on doit faire les boutonnières et coudre les boutons sur les pattes de boutonnage devant. A nous de calculer la distance entre chaque boutonnière, et aussi de savoir sur quelle patte les placer ! Pour un peu, j'avais un boutonnage de monsieur !!!

EDIT du 24/07/16 !
Hé oui, comme on me le fait judicieusement remarquer en com',
j'ai quand-même un boutonnage de monsieur ! arghhhhh ...
Mon instinct me soufflait de faire l'inverse, mais j'ai eu l'idée stupide de consulter la photo de la pochette du patron pour vérifier ... et je n'aurais pas dû ... punaise, au prix du patron, ça commence à faire beaucoup de couacs !!!

20160715_150712

Bref, ce sont peut-être des détails, mais à mon sens,  ils auraient mérité d'être davantage explicités.

J'ai également relevé une petite coquille sur la numérotation des pièces de patron : il y a 2 pièces nº6, celle du volant et celle du col. Cette dernière porte en réalité le nº5, ce qui n'est pas vraiment gênant pour la suite, dans la mesure où il n'est plus question des numéros de pièces lors du montage ... donc là, je chipote un peu !

Je tiens à préciser que ces quelques critiques n'ont pas vocation à condamner le travail effectué,  mais à contribuer à l'améliorer, afin de rendre plus aisée la réalisation de ce joli chemiser par tous :)

 

20160723_191201

 

Car je suis au final ravie de mon nouveau petit haut, qui est parfait pour les beaux jours tant attendus !

 

20160723_191403

 

 

Il faut que je m'en couse un autre très vite, avec de jolies fronces bien  réparties !

Et avec ça, qu'est ce que je vais pouvoir porter comme bas ???
J'hésite entre une jupe droite ou une jupe-culotte blanches ...
à moins que vous ayiez d'autres suggestions ?

Pfiouuuuu ... c'est sur ce questionnement dénué de toute superficialité que je vous laisse ...

Il est bon aussi de conserver un peu de légèreté pour survivre au quotidien bien assez pesant ...

A bientôt pour de nouvelles aventures autour du fil !

***

MODELE :
Chemisier Suzon de "République du Chiffon" : 15 € le patron pochette
Taille : 36 sans modification
(excepté le roulotté à la place de l'ourlet au bord du volant)

FOURNITURES :
Crêpe de viscose rouge à fleurs écrues/bleues marine (6€)
biais coton/polyester rouge (stock) (environ 0.50 €)
et 7 boutons bleu marine diam 14 mm (1,5€ soldés)

le tout aux Tissus du Renard (Niort -79)

-> Budget total : 23 € (dont 2/3 de patron ... à rentabiliser très vite en le cousant à nouveau !)